Racheter des trimestres effectués en tant que non-titulaire

Sommaire

Racheter des trimestres effectués en tant que non-titulaire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Un agent de la fonction publique peut demander à ce que les cotisations qu'il a payées lorsqu'il n'était pas titulaire soient transférées à sa caisse actuelle, on appelle cela un « rachat de trimestres » ou une « validation de services ».

Pour cela, il doit s'y prendre au bon moment et en faire la demande en suivant le protocole demandé par sa propre caisse de retraite.

Voici la démarche pour racheter des trimestres effectués en tant que non titulaire.

Consulter la fiche pratique Ooreka

1. Vérifiez que vous pouvez encore le faire

Date de titularisation

Vous devez avoir été titularisé avant le 1er janvier 2013.

Date de votre demande

Vous disposez de 2 ans à partir de la date à laquelle vous avez reçu votre notification de titularisation pour demander vos rachats de trimestres, que cette titularisation soit due à un succès à un concours ou à une promotion interne.

2. Faites votre demande

Si vous êtes fonctionnaire d'État

Il vous suffit de demander votre validation de services à votre direction des ressources humaines.

Si vous êtes fonctionnaire territorial ou hospitalier

Vous devrez faire votre demande auprès de la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL), leur site web propose une demande de validation de services non titulaire en ligne.

3. Attendez-vous à devoir rajouter

La suite des opérations se déroule ainsi :

  1. La Cnav et l'Ircantec, à qui vous versiez vos cotisations lorsque vous étiez non-titulaire vont remettre la somme de vos versements à la caisse des pensions civiles et militaires (si vous êtes fonctionnaire d'État) ou à la CNRACL (si vous êtes fonctionnaire territorial ou agent hospitalier).
  2. Votre nouvelle caisse de retraite va calculer quels auraient été vos droits si vous aviez cotisé chez elle pendant vos années de titularisation.
  3. Si elle s'aperçoit que le total de vos cotisations effectuées en tant que non titulaire est inférieur à ce que vous auriez versé en tant que titulaire sur la même période pour bénéficier des mêmes droits, elle vous enverra un appel de cotisation.

4. Acceptez ou refusez

Votre nouvelle caisse de retraite va vous envoyer son avis, que vous aurez un an pour accepter ou refuser.

Si vous acceptez

Votre acceptation est définitive, vous devrez alors vous acquitter du montant correspondant à votre rappel de cotisation, s'il y en a.

Vous pouvez cependant demander à ne le payer qu'à hauteur de 5 % par an, ou de 20 % si vous comptez faire valoir vos droits à la retraite.

Si vous refusez

Votre absence de réponse est considérée comme un refus, tout refus étant définitif vous ne pourrez plus demander de validation de service ultérieure.

Retraite

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différentes caisses et les revenus complémentaires
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Fonctionnaires

Sommaire