Retraite par répartition

À jour en Juin 2017

Écrit par les experts Ooreka

La retraite par répartition est obligatoire et collective pour toucher une pension régulière.

La retraite par répartition, système bien français, s'est créée progressivement dès 1945, à la même date que la sécurité sociale.

En 1948, la retraite par répartition s'inscrit comme un droit universel des droits de l'homme.

Retraite par répartition : introduction

Définition

Pour de nombreux actifs, la retraite se traduit « grossièrement » comme une rente viagère et donc un revenu régulier versé à vie après une vie professionnelle.

En attendant, il faut cotiser pendant de nombreuses années afin de pouvoir disposer d'une retraite bien méritée.

La retraite par répartition a pour but de demander aux travailleurs (salariés, indépendants, fonctionnaires, employeurs) de donner une part de leurs revenus d'activité à ceux qui ne travaillent plus. Le versement s'effectue en temps réel et est donc redistribué immédiatement aux retraités.

Ce qui veut dire que, contrairement à la retraite par capitalisation, les cotisations des actifs sont produites pour devenir les revenus des retraités.

C'est donc un système de solidarité entre générations, ce qui aboutit au partage des revenus entre actifs et inactifs.

Retraite par répartition

Besoin de mutuelle santé pour votre retraite ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Fonctionnement

La retraite par répartition est obligatoire et collective pour toucher une pension régulière.

C'est la loi qui impose et fixe les taux des cotisations des travailleurs, ce pouvoir est, quant à lui, délégué aux administrateurs des caisses de retraite dans les régimes complémentaires.

Il existe donc plusieurs caisses de retraite regroupant différentes catégories socioprofessionnelles ou des corporations, ce qui fait que la retraite par répartition fonctionne par régime.

La retraite par répartition est donc composée :

  • d'une retraite de base, comme la CNAV retraite ;
  • et de différentes retraites complémentaires.

La retraite par répartition et la réforme des retraites (loi Fillon 2010) : que change-t-elle ?

Plusieurs points de la réforme des retraites votée en 2010 ont changé « le paysage » de la retraite par répartition, à savoir :

  • le recul de l'âge de la retraite, il est relevé de deux années et est porté à 62 ans au lieu de 60 ans.
  • Une durée d'assurance allongée, si l'âge légal est respecté pour le départ à la retraite, il ne garantit pas pour autant une pension à taux plein. Tout dépend du nombre de trimestres pour la retraite validés.
  • La pénibilité au travail :
    • Pour qu'elle soit prise en compte pour un départ à 60 ans, sans condition de durée d'assurance, est prévue pour les travailleurs ayant une santé dégradée due à la pénibilité de leur travail.
    • Il faut que la personne concernée présente une incapacité permanente d'au moins 20% en raison d'une maladie, d'un accident de travail ou risques professionnels.
  • La hausse de l'âge de la retraite concerne les secteurs publics et privés.
  • Il est possible de faire un cumul emploi retraite.
  • Des mesures solidaires permettront aux exploitants pour leur retraite agricole, d'accéder à un minimum vieillesse avec des conditions d'obtention moins restrictives.
  • Une meilleure communication au niveau de l'information sur les retraites.

À savoir : depuis la réforme des retraites de 2010, le décret n° 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l'âge d'ouverture du droit à pension de vieillesse a élargi les possibilités de départ anticipé pour les personnes qui ont commencé à travaillé avant 20 ans et ont cotisé pendant la durée requise. Ce décret annule donc le recul des départs en retraite pour carrière longue mis en place par la loi Fillon.

Retraite par répartition : les avantages et les inconvénients

Les avantages

C'est la solidarité qui joue entre les différentes catégories professionnelles, certains éléments non contributifs sont pris en compte grâce à notre système de retraite par répartition, à savoir :

  • la redistribution des cotisations « des biens-portants » vers les malades ;
  • des familles moins nombreuses vers des familles plus nombreuses ;
  • un minimum de retraite vieillesse même pour ceux qui n'ont jamais cotisé ;
  • la validation gratuite de certaines périodes de notre vie et/ou incident de vie, comme le chômage.

Les inconvénients

L'inconvénient du système de retraite par répartition, c'est qu'il dépend des variations conjoncturelles comme le chômage ou le gel des rémunérations, ce qui fait la différence avec le système de répartition par capitalisation qui est plus sensible à l'inflation et à l'évolution des marchés.

À long terme, la retraite par répartition dépend aussi de la démographie, notamment de l'allongement de la durée de la vie et du nombre de naissances annuelles. C'est l'évolution de l'équilibre entre les générations qui a conduit à réformer plusieurs fois le système de retraite français.

Besoin de mutuelle santé pour votre retraite ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BP
bernard p.

retraité de l'assurance

Expert

david bletterer - paris -

agent immobilier | aab-immobilier.com

Expert

antonin amas

conseil en gestion de patrimoine certifié cgpc | chemin larzan

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez un complément de retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le contrat épargne retraite qui vous convient.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !