Mutuelle retraité

À jour en Août 2017

Écrit par les experts Ooreka

La retraite par répartition est le système qui a été privilégié par la France pour payer les retraites de ses séniors. Elle est obligatoire et collective. En 2017, l'âge légal de départ en retraite est passé à 62 ans (loi du 9 novembre 2010).

Mutuelle retraité : qu'en est-il de la mutuelle en cas de départ à la retraite ?

Si vous bénéficiez de la mutuelle de votre entreprise, obligatoire ou facultative, bien souvent, lors de votre départ à la retraite, l'entreprise ne participe plus à la cotisation de la mutuelle. L'intégralité de la cotisation revient donc à la charge du futur retraité.

Il est donc intéressant de vous renseigner avant le départ en retraite pour savoir si la mutuelle de votre entreprise est obligatoire ou facultative.

Vous êtes couvert par la mutuelle santé de votre entreprise

Il existe diverses possibilités qui vous permettent de rester adhérent ou non à la mutuelle de santé de votre entreprise. Il faut savoir qu'un accord d'entreprise peut vous permettre de rester affilié au régime collectif de l'entreprise avec ou sans contribution de l'entreprise.

Mutuelle retraite

Si le contrat d'entreprise est obligatoire, vous disposez d'une protection légale, une sorte de garantie appelée « droit de suite ». Pour maintenir son contrat, il est nécessaire d'envoyer une lettre avec accusé de réception à l'assureur dans les six mois suivant le départ. En ce cas, la mutuelle collective se transforme en contrat individuel. Attention : la fraction de cotisation à la charge de l'employeur passe alors à la charge du salarié retraité. Celui-ci conserve les mêmes garanties que précédemment, et son profil santé n'est pas spécifiquement pris en compte, ce qui est avantageux en cas de problème de santé récurrent.

Si la mutuelle de santé de l'entreprise est facultative, la couverture cesse au moment de votre départ, il ne vous reste plus qu'à trouver une nouvelle mutuelle pour couvrir vos frais de santé.

À noter : pour les contrats conclus avant le 1er juillet 2017, l'augmentation de cotisation est limitée à 50 % du montant du contrat groupe. Pour les contrats conclus à compter du 1er juillet 2017, l'augmentation de cotisation est plafonnée selon un échelonnement sur trois ans : 0 % la première année, pas plus de 25 % la deuxième année, et la troisième année, les tarifs ne peuvent pas excéder de plus de 50 % les tarifs globaux appliqués aux salariés actifs. Aucun plafond n'est fixé pour les années suivantes.

Vous êtes déjà couvert par votre mutuelle santé individuelle

Votre départ en retraite n'a aucune incidence sur votre mutuelle de santé qui continue de vous couvrir normalement selon les garanties que vous avez souscrites.

Mutuelle retraité : comment choisir sa mutuelle de santé ?

Dans un premier temps, il est important de choisir une mutuelle de santé adaptée à vos réels besoins.

Il faut savoir également que les mutuelles individuelles sont beaucoup plus onéreuses que les mutuelles d'une entreprise, à prestations égales et que les tarifs sont fixés en fonction de l'âge de la personne. Celui-ci continue d'augmenter avec l'âge.

  • Méfiez-vous des prix promotionnels ou d'appel.
  • Vérifiez bien l'étendue des garanties (optique, dentaire et surtout d'hospitalisation) qui vous sont offertes, à quel prix et comment ces derniers évoluent dans le temps.
  • Assurez-vous que la garantie accordée par la mutuelle est viagère, c'est-à-dire que l'assureur vous couvre tout au long de votre vie quoiqu'il arrive.

Conseil : faites appel à des comparateurs de mutuelle adaptée aux retraités pour vous aider dans votre choix et vous simplifier la vie.

Certaines mutuelles pour les séniors proposent des contrats sur-mesure adaptés en fonction de vos réels besoins (mutuelle économique, voire haut de gamme).

N'hésitez pas à vous poser les bonnes questions ?

  • Pouvez-vous adhérer sans limite d'âge et/ou sans formalité médicale ?
  • Attention aux délais de carence.
  • Quels sont ses principaux avantages ?

Mutuelle retraité : la protection sociale des retraités de la fonction publique

Différents organismes de protection sociale complémentaires désignés au niveau de chaque ministère, assurent pour 7 ans la couverture santé et prévoyance de l'ensemble des agents (civils) actifs et retraités de ces ministères.

Seuls les organismes dits « de référence » pourront bénéficier d'une participation de la part des employeurs publics.

Les retraités de la fonction publique ne sont pas obligés d'adhérer à la mutuelle (organisme de référence), car elle est individuelle et facultative.

Les retraités souhaitant adhérer au dispositif de la mutuelle de santé (organisme référent) doivent :

  • adhérer au règlement ou souscrire au contrat ;
  • l'adhésion peut être tacite ;
  • pour connaître les modalités d'adhésion, il est nécessaire de se rapprocher de l'organisme sélectionné.

Pour les retraités qui ne sont pas déjà adhérents aux organismes dits « de référence » :

  • l'admission est possible sans majoration de cotisations s'ils se décident dans la première année et sous réserve des délais de résiliation de leur contrat en cours,
  • la majoration ne concerne que les retraités qui n'auraient pas auparavant adhéré à l'organisme désigné et souhaitent y adhérer au-delà du délai d'un an.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
JT
jack t.

notaire honoraire

Expert

didier langlumé

association interprofessionnelle d'aide aux toutes petites entreprises

Expert

SM
sophie m

spécialiste des particuliers-employeurs

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez un complément de retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le contrat épargne retraite qui vous convient.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !