Départ à la retraite

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

L'âge légal du départ à la retraite varie en fonction de la date de naissance de l’assuré social. Il est, par exemple de 60 ans, pour les personnes nées avant 1951 et de 62 ans pour celles nées en 1955 ou après.

Un assuré social peut continuer à travailler au-delà de l’âge légal du départ à la retraite À certaines conditions, le départ à la retraite peut avoir lieu avant d'avoir atteint l'âge légal. 

Départ à la retraite : un âge en constant recul

En France l’âge du départ à la retraite ne cesse de reculer. Selon une étude de la Direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) du ministère de la Santé parue en 2018, cet âge moyen était de 61 ans et 10 mois pour les personnes résidant en France en 2016.

Il atteint :

  • 62 ans et 1 mois pour les femmes ;
  • 61 ans et 6 mois pour les hommes.

Cet âge est en augmentation continue depuis l’entrée en vigueur de la réforme des retraites de 2010. En 6 ans, il a augmenté de 1 an et 4 mois, soit un peu moins d’un trimestre par an.

La réforme de 2010 a eu pour effet de reculer l'âge légal minimum de 2 ans (à 62 ans). Par ailleurs, l’âge du taux plein automatique marquant la fin de la décote a été porté à 67 ans.

Depuis juillet 2016, la borne d'âge du taux plein se déplace à son tour. Elle continuera à se décaler jusqu'en 2022. Enfin, à partir de 2019, les salariés qui ne veulent pas subir une décote de 10 % sur leur retraite complémentaire devront décaler leur départ à la retraite d’un an. Cette mesure constitue un premier pas vers la retraite à 63 ans.

Départ à la retraite avant l’âge légal

Certaines situations particulières peuvent permettre à un affilié de prendre sa retraite avant 62 ans. Il s’agit de :

  • la retraite anticipée : elle est réservée aux assurés qui ont commencé à travailler très jeunes ou qui ont été handicapés durant la majeure partie de leur carrière. À condition de justifier d’une durée minimale d’assurance en début d’activité et d'une certaine durée d’assurance cotisée, ils peuvent bénéficier d’une retraite anticipée ;
  • la retraite progressive. À condition d’aligner 150 trimestres, il est possible de partir en retraite progressive dès 60 ans. Avec ce dispositif, l’assuré social perçoit une partie de sa retraite, tout en exerçant une activité à temps partiel ;
  • la retraite pour pénibilité. Les assurés sociaux victime d’une incapacité permanente liée à une maladie professionnelle ou à un accident du travail peuvent pendre leur retraite anticipée à partir de 60 ans à condition de respecter certaines conditions ;
Lire l'article Ooreka
  • les points retraite portés à l’actif du compte professionnel de prévention peuvent être transformés en trimestres de majoration de durée d'assurance. Ils permettent d’avancer le départ à la retraite à 60 ans au plus tôt ;
  • l’allocation des travailleurs de l’amiante. À condition de réunir le nombre de trimestres requis pour obtenir une retraite au taux maximum, les assurés sociaux concernés peuvent bénéficier de leur retraite dès 60 ans.

Départ à la retraite à l’âge légal

L’âge minimum pour obtenir la retraite de base est de 62 ans pour les assurés nés depuis 1955. À cet âge, le départ à la retraite est possible, quelle que soit la situation de l’affilié.

Toutefois, pour obtenir une retraite au taux maximum, il faut justifier d’une durée d’assurance qui ne cesse de s’allonger. Cette durée de cotisation est définie en fonction de l’année de naissance de l'assuré, par exemple 166 trimestres pour une personne née en 1957. Si cette durée de cotisation n’est pas atteinte, une décote définitive s’applique sur le montant de la retraite.

À partir d’un certain âge, la retraite est calculée au taux maximum, quel que soit le nombre de trimestres validés. Cet âge varie de 65 à 67 ans, selon l’année de naissance de l’affilié.

Départ après l’âge légal de la retraite

Quel que soit l’âge de l’assuré social, il est en droit de continuer à travailler afin d’augmenter le montant de sa future retraite. Sauf exception, un employeur ne peut pas imposer à un de ses salariés de partir à la retraite avant 70 ans.

Lire l'article Ooreka
Retraite

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différentes caisses et les revenus complémentaires
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Salariés du privé

Sommaire