CNAV retraite

À jour en Août 2017

Écrit par les experts Ooreka

La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse.

Le système français est basé sur la retraite par répartition et non sur la retraite par capitalisation, c'est-à-dire que les cotisations versées par les actifs et les employeurs au titre de la retraite sont systématiquement utilisées pour payer les retraites de nos aînés (les retraites actuelles). C'est un peu comme un contrat entre générations.

Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse

Qu'est-ce que la CNAV retraite ?

L'assurance retraite, la retraite de la sécurité sociale, est constituée d'une caisse nationale CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse) et de divers organismes comme (Carsat, CGSS, CRAV, CSS).

C'est le principal régime de retraite obligatoire en France.

  • Elle gère la retraite du régime général de base des salariés du secteur privé, de l'industrie du commerce et des services.
  • Elle est basée sur le principe de la répartition : les actifs financent les retraites de leurs aînés et s'ouvrent des droits à leur propre retraite.

Elle remplit aussi une double fonction :

  • Définition des orientations de la branche retraite (en Ile-de-France, elle gère directement les retraites du régime général, car elle assure la tenue des comptes des cotisants),
  • calcul et paiement des retraites et prestations d'action sociale.

CNAV retraite : quelles sont les grandes catégories de retraite ?

Le système français est composé de trois grandes catégories de retraite :

  • le régime général du secteur privé géré par l'assurance maladie (CNAV retraite),
  • les régimes spéciaux des salariés du secteur public qui gère la retraite des fonctionnaires,
  • les régimes des indépendants (les non salariés).

La retraite en France est donc composée de :

  • la retraite de base,
  • et la retraite complémentaire.

Qui cotise à la CNAV retraite ?

  • Les salariés du secteur privé hors secteur agricole,
  • les fonctionnaires non titulaires.

Chaque salarié est immatriculé à la sécurité sociale avec un compte individuel à son nom.

Ils sont aussi rattachés obligatoirement à un régime de retraite complémentaire.

Tous les actifs acquièrent durant leur parcours professionnel des droits à la retraite au régime général de la sécurité sociale, le montant de la retraite dépendra de leurs salaires, de la durée d'activité et de l'âge de départ à la retraite.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
david bletterer - paris -

agent immobilier | aab-immobilier.com

Expert

ab
arnaud benedetti

juriste confirmé, consultant expert | ab.consultant

Expert

MM
mohamed mhamel

aide comptable retraité | bureau d’Écrivain publics

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez un complément de retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le contrat épargne retraite qui vous convient.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !