AGIRC-ARRCO

À jour en Août 2017

Écrit par les experts Ooreka

Vous avez travaillé durement durant toute votre vie et vous souhaitez partir en retraite dans les meilleures conditions possible pour pouvoir en profiter sereinement ?

Sachez que pour les salariés du privé, de l'industrie, du commerce et de l'agriculture l'AGIRC-ARRCO joue un rôle essentiel.

Qu'est-ce que l'AGIRC-ARRCO ?

L'AGIR-ARRCO sont des caisses de retraite complémentaire du privé qui viennent compléter par définition, la retraite de base, comme la CNAV retraite.

C'est l'employeur qui se charge d'affilier le salarié auprès de la caisse de retraite.

AGIRC - ARRCO

L'AGIRC-ARRCO sont donc complémentaires de la retraite de base versée par la sécurité sociale ou la MSA, ce qui veut dire que les salariés du privé de l'industrie, du commerce, des services de l'agriculture cotisent :

  • au régime de base ou à la MSA pour la retraite agricole ;
  • à la retraite complémentaire auprès de l'ARRCO et AGIRC.

Qu'est-ce que l'ARRCO ?


L'ARRCO, Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés : 18 millions de salariés, 11,9 millions de retraités :

  • gère le régime de retraite complémentaire de l'ensemble des salariés : ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise y compris les cadres ;
  • pilote l'ensemble des caisses de retraite de l'ARRCO.

Qu'est-ce que l'AGIRC ?

L'AGIRC, Association Générale des Institutions de Retraite Complémentaire des Cadres : 4 millions de salariés, 2,7 millions de retraités :

  • gère le régime de retraite complémentaire de l'ensemble des salariés cadres ;
  • fédère toutes les caisses de l'AGIRC.

Les assimilés-cadres peuvent aussi cotiser à l'AGIRC selon les conventions collectives de la branche d'activité concernée (coefficients, critères hiérarchiques).

Les salariés-cadres ne cotisent que sur la partie de leur salaire supérieur au plafond de la sécurité sociale divisée en deux tranches (tranches B et C).

AGIRC-ARRCO : quelles sont les principales caractéristiques ?

L'AGIRC-ARRCO a pour principales caractéristiques de :

  • gérer les retraites complémentaires des salariés du privé de l'industrie, du commerce, des services et de l'agriculture ;
  • d'être complémentaires au régime de base ;
  • l'affiliation est obligatoire pour tous les salariés ;
  • d'être des retraites par répartition, les cotisations qui sont versées par les actifs et les employeurs servent à payer directement les pensions de nos aînés (retraités) pour instaurer un principe de solidarité entre les générations et les différents secteurs d'activités ;
  • être par points :
    • les cotisations versées par les entreprises et les salariés sont transformées en points retraite qui sont conservés tout le long de la carrière du salarié,
    • le montant de la retraite ARRCO ou AGIRC est en fonction de la valeur du point en vigueur et de l'âge de la retraite ;
  • être solidaires, car elles permettent aux personnes qui ont rencontré des incidents de la vie (maladie, chômage) d'acquérir des points pour leur retraite.

Comment sont-elles gérées ?

L'AGIRC et l'ARRCO sont des régimes de retraite gérés par les organisations syndicales des salariés et les organisations d'employeur dénommées également : partenaires sociaux.

Comment demander sa retraite AGIRC-ARRCO ?

Il suffit de demander votre retraite environ 4 mois avant la date de départ souhaitée en contactant :

  • la dernière caisse ARRCO et/ou AGIRC,
  • ou se rapprocher d'un centre d'information CICAS de votre département,
  • des imprimés sont aussi téléchargeables sur le site AGIRC/ARRCO.

Bon à savoir : pour les assurés dont la retraite de base prend effet à compter du 1er janvier 2015, la retraite AGIRC/ARRCO n'est versée qu'en cas de cessation de toute activité professionnelle (salariée ou non salariée).

Vous pouvez également faire un calcul de votre retraite par simulation.

Quelles sont les formalités ?

Il faudra transmettre à la caisse de retraite complémentaire concernée, plusieurs documents, à savoir :

  • des pièces justificatives, telles que :
    • la pièce d'identité, l'avis d'imposition, livret de famille, le RIB, le livret militaire ;
    • des documents justifiant de vos périodes travaillées (bulletins de paie, contrat ou certificat de travail) ;
    • pour le chômage (attestation Pôle emploi) ;
    • l'attestation d'indemnisation sécurité sociale en cas de maladie ;
  • l'imprimé de demande de retraite complétée ;
  • la reconstitution de carrière validée (ARRCO et/ou AGIRC) ;
  • l'imprimé période de carrière qui sera complété des périodes non prises en compte lors de la vérification de votre reconstitution de carrière.

Si vous remplissez les conditions requises et si votre dossier est complet, votre retraite prendra effet au 1er jour du mois suivant le dépôt de votre demande ou à la date que vous aurez mentionnée sur le formulaire « demande de retraite ».


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
léa r.

notaire stagiaire

Expert

alain prenant

conseil d'entreprise | tpe gestion organisation

Expert

AL
aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous souhaitez un complément de retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le contrat épargne retraite qui vous convient.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !