PERE : le plan d'épargne retraite entreprise

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Créé en 2003 par la réforme Fillon, le PERE (plan d'épargne retraite d'entreprise) est un contrat collectif souscrit par les entreprises. Il permet aux salariés d’effectuer des versements individuels et facultatifs venant compléter des versements obligatoires effectués dans le cadre légal de l’article 83 du Code Général des Impôts.

Principe du PERE

Le PERE est un produit instauré dans une entreprise afin de permettre aux salariés de se constituer une épargne retraite en cumulant les cotisations de l'entreprise et des versements personnels modulables.

En 2010, le PERE a été fusionné avec les contrats dits « article 83 ».

Lire l'article Ooreka

Fonctionnement du PERE

Le PERE est un contrat d’assurance-vie collectif souscrit par une entreprise et ouvert à l’ensemble des salariés ou une catégorie d’entre eux à condition que celle-ci soit « homogène et objective », et définie selon des critères non discriminants. 

Les cotisations

  • Il s’agit d’un contrat « à cotisations définies » : le taux de cotisation (par exemple un montant forfaitaire) est déterminé lors de la souscription. Il ne variera plus ultérieurement.
  • Selon les contrats, les cotisations peuvent être entièrement à la charge de l’entreprise ou partagées entre l’entreprise et le salarié. De plus, celui-ci peut, s’il le souhaite, effectuer des versements complémentaires.
  • Le versement régulier des cotisations s’effectue sur la base d’un taux de cotisation uniforme pour l’ensemble des salariés de la catégorie assurée.

Ce taux de cotisation est exprimé :

Les cotisations sont le plus souvent affectées sur un fonds à « horizon » qui prévoit la date de revente des parts et dont le degré de risque diminue à mesure que l’on s’en rapproche.

La disponibilité de l'épargne

Les sommes versées sur le compte de l’assuré sont indisponibles jusqu’à son départ en retraite.

Cependant un déblocage anticipé est possible dans des circonstances exceptionnelles. Parmi elles :

  • invalidité de 2e ou de 3e catégorie (critères de la Sécurité sociale) ;
  • cessation d'activité non salariée liée à une liquidation judiciaire ;
  • arrivée au terme de la durée de versement des droits à l'assurance chômage ;
  • absence de contrat de travail ou de mandat social depuis au moins deux ans de suite.

Le départ de l'entreprise

Lorsque le salarié quitte la vie active, il reçoit une rente viagère.

S'il a quitté l’entreprise avant la retraite, les cotisations cessent d’être dues, mais l’épargne cumulée sur le PERE continuera d’être valorisée chaque année jusqu’à son départ. Si au moment de la liquidation, la rente est inférieur à 40 €/mois, l’épargne peut être récupérée en un seul versement.

Lire l'article Ooreka

PERE : régime fiscal

  • Les versements obligatoires de l'employeur et du salarié sont exonérés d'impôt sur le revenu, jusqu'à hauteur de 8 % de la rémunération annuelle brute, plafonnée à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale.
  • Les versements volontaires des salariés sont exonérés dans la limite de 10 % de la rémunération annuelle brute, plafonnée à 8 fois le plafond du Pass, ou à 10 % de ce même plafond si c'est plus avantageux
  • La rente viagère que reçoit le salarié une fois à la retraite est soumise à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des pensions. À ce titre, elle bénéficie d’un abattement de 10 %. Elle est soumise aux prélèvements sociaux.
Lire l'article Ooreka
Retraite

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Les infos essentielles pour préparer sa retraire
  • Ce que vous devez savoir : le départ à la retraite, les revenus
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Placements individuels

Sommaire

Investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier pour sa retraite
Voir 1 article de plus

souscrire une assurance vie

Assurance-vie pour préparer la retraite

Souscrire un contrat Madelin retraite

Demande d’attestation « Loi Madelin » Contrat Madelin

Ouvrir un PERP (principes, optimisation)

PERP