Montant de la pension des libéraux

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2018

Sommaire

  • Montant de la retraite des libéraux : généralités
  • Calcul du montant de la retraite des libéraux

Le montant de la pension des libéraux varie à partir de 3 grands critères : le nombre de points de retraite cumulés, la valeur du point et le taux de liquidation de la pension, variable selon la durée de cotisation.

Montant de la retraite des libéraux : généralités

Depuis 2004, la retraite de base des professions libérales repose sur un régime par points, (contrairement à la plupart des régimes de base).

Le taux et le mode de calcul des cotisations ont changé en 2015. Depuis cette date :

Au-delà, une cotisation de 1,87 % est prélevée jusqu'à 5 fois le plafond.

Au total, le montant de la cotisation est donc 10,10 % (8,23 + 1,87).

  • le versement des ces cotisations ouvre des droits : pour la première, à un maximum de 525 points (revenu égal ou supérieur au plafond de la Sécurité sociale). Si le libéral gagne moins que ce plafond, il reçoit moins de points.

La seconde cotisation permet d’obtenir un maximum de 25 points (revenu égal ou supérieur à 5 fois le plafond de la Sécurité sociale).

Calcul du montant de la retraite des libéraux

Comme pour le régime général, les libéraux voulant prendre leur retraite en touchant une pension sans décote doivent remplir 2 conditions : 

  • atteindre l’âge légal à partir duquel ils peuvent demander la liquidation (entre 60 et 62 ans selon leur année de naissance) ;
  • différer leur départ entre 65 et 67 ans pour bénéficier du taux plein s’ils n’ont pas rempli la durée de cotisation nécessaire pour prétendre à un taux plein (entre 160 et 172 trimestres de cotisation suivant la date de naissance).

Le calcul du montant de la pension s'effectue en multipliant le nombre de points par la valeur du point.

Comme avec le régime général, le montant de cette pension sera minoré si le nombre de trimestres requis pour décrocher un taux plein n’a pas été validé.  Pour déterminer le nombre de trimestres manquants, la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) compare le nombre de trimestres nécessaires pour compléter la durée d'assurance, et celui en séparant l’affilié. Le montant de la décote par trimestre manquant est de 1,25 %.

Au montant de la retraite de base s’ajoute celui de la complémentaire des libéraux. Ces retraites complémentaires sont gérées l'une des 10 « sections professionnelles » différentes.

Comme pour le régime de base, le montant de la pension de ces complémentaire est déterminé en multipliant le nombre de points par leur valeur au moment où le libéral quitte la vie active.

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différentes caisses et les revenus complémentaires
Télécharger mon guide
Retraite

Aussi dans la rubrique :

Professions libérales

Sommaire

Caisse de retraite des professions libérales

CIPAV retraite

Personnes concernées

Retraite des professions libérales 

Les conditions de départ à la retraite

Conditions de départ à la retraite des professions libérales

Le montant de la retraite

Montant de la pension des libéraux

Cumul emploi et retraite

Cumul emploi et retraite pour les professions libérales

Demande de retraite

Demande de retraite des professions libérales

Retraite complémentaire

Retraite complémentaire des professions libérales

Retraite du conjoint collaborateur

Retraite du conjoint collaborateur

Micro-entrepreneur et retraite

Retraite du micro-entrepreneur