Âge de départ à la retraite des fonctionnaires

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2018

Sommaire

  • Âge minimal de départ à la retraite des fonctionnaires
  • Âge de départ à la retraite des fonctionnaires sédentaires
  • Âge de départ à la retraite des fonctionnaires actifs

L'âge minimal de départ à la retraite des fonctionnaires diffère selon qu’ils appartiennent à la catégorie « sédentaire » ou à la catégorie « active ».

Contrairement aux sédentaires, les actifs exercent des fonctions présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles. Parmi, on peut citer les gardiens de la paix, les surveillants de l'administration pénitentiaire, les militaires, etc.

Les fonctionnaires « actifs » peuvent prendre leur retraite plus tôt que les sédentaires.

Âge minimal de départ à la retraite des fonctionnaires

Depuis 2015, les conditions de départ à la retraite de la catégorie active requièrent d’avoir accompli une durée de services minimale de 17 ans. S’il ne peut justifier de cette durée, le fonctionnaire liquidera sa retraite comme s'il dépendait de la catégorie « sédentaire ». 

Les âges minimaux de départ à la retraite des sédentaires sont fixés à 62 ans pour la génération née en 1955.

Les fonctionnaires de catégorie active continuent à profiter d’un départ anticipé, mais l'âge minimal a récemment été relevé : il est par exemple de 57 ans pour les générations nées à compter du 1er janvier 1955.

La durée de cotisation des fonctionnaires est identique à celle des salariés du régime général. La réforme de 2014 l'a portée de 160 à 172 trimestres suivant l'année de naissance.

Âge de départ à la retraite des fonctionnaires sédentaires

L'âge minimum à partir duquel les sédentaires peuvent quitter la vie active dépend de leur année de naissance. Le barème est le suivant :

  • fonctionnaires nés avant le 1er juillet 51 : 60 ans ;
  • entre 1er juillet et 31 décembre 51 : 60 ans et 4 mois ;
  • en 1952 : 60 et 9 mois ;
  • en 1953 : 61 et 2 mois ;
  • en 1954 : 61 et 7 mois ;
  • depuis 1955 : 62 ans.

Si, à l'âge légal, le sédentaire liquide sa retraite sans avoir les trimestres d'assurance requis pour sa génération, le montant de la pension subira une décote. Dans l'hypothèse où le départ soit retardé jusqu'à un certain âge, le fonctionnaire percevra une retraite sans abattement même s’il n’a pas tous les trimestres requis. 

Fixé à 65 sans pour ceux nés avant juillet 1951, l'âge du taux plein est repoussé à 65 ans et 4 mois pour ceux nés entre juillet et décembre 1951, 65 ans et 9 mois pour ceux nés en 1952, 66 ans et 2 mois pour ceux nés en 1953, 66 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954 et 67 ans pour ceux nés à partir de 1955.

Des dispositifs autorisent, dans certaines situations et sous conditions, un départ en retraite anticipé des fonctionnaires sédentaires : invalidité d’origine professionnelle, enfant handicapé, maladie incurable, etc.

Âge de départ à la retraite des fonctionnaires actifs

Qu'ils soient rattachés à la fonction publique d'État, à l'hospitalière ou à la territoriale, les fonctionnaires actifs peuvent partir à la retraite plus jeune. Cet âge minimum dépend de leur année de naissance. Le barème est le suivant :

  • fonctionnaires nés avant le 1er juillet 1956 : 55 ans ;
  • entre le 1er juillet le 31 décembre 1956 : 55 ans et 4 mois ;
  • en 1957 : 55 ans et 9 mois ;
  • en 1958 : 56 ans et 2 mois ;
  • en 1959 : 56 ans et 7 mois ;
  • à partir de 1960 : 57 ans.

Pour percevoir une pension de retraite en tant que fonctionnaire de catégorie active (départ entre 55 ans et 57 ans), il faut justifier d'au moins 17 ans de services dans un ou plusieurs emplois de catégorie active.

Depuis 2015, les durées de services minimales requises pour ouvrir les droits à la retraite des militaires s'élèvent à 17 ans pour les non-officiers et à 27 ans pour les officiers.

Dans certaines situations et sous certaines conditions, les fonctionnaires actifs peuvent obtenir un départ en retraite anticipé : invalidité d’origine professionnelle, travailleur handicapé, carrière longue, enfant invalide, maladie incurable, etc. 

Retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différentes caisses et les revenus complémentaires
Télécharger mon guide
Retraite

Aussi dans la rubrique :

Fonctionnaires

Sommaire